CONCERT
Larsens électroniques

 



Jeudi 14 février, 20 h 00

Consortium Museum
37, rue de Longvic
www.leconsortium.fr

Tarif plein : 10 €

Tarif réduit : 7 €
Carte culture : 5,50 €
Gratuit – 12 ans


Première partie  F/LOR
Se concentrant sur l’utilisation d’un instrumentarium minimal confrontant sampling et synthèse, il développe une approche s’intéressant à la fois aux sons de son environnement, au son en tant que matière et au champ des possibles pour obtenir une musique électronique organique. Edges, son nouvel album sorti fin 2018, volontairement enregistré en une journée, fait référence à l’action du temps, aux processus naturels et à tous les points où une situation peut basculer. Blocs compacts, couches vibrantes et mélodies épurées y offrent moments de suspension et énigmatique énergie. Aussi connu comme bassiste de Prohibition et NLF3 ou comme ingénieur du son/mixeur de nombreux disques depuis les années 2000, il a sorti en 2014, un premier album solo électronique et rêveur l’intitulé Blackflakes. Il a récemment présenté Sous le ciel, un travail autour de la photo et d’une installation sonore en lien avec l’environnement dont deux fragments seront publiés sur un vinyle 7’’ en février 2019 chez Ouvré.

Le label : Ouvré. Comme façonné, fait main. C’est un nouveau label/atelier éditant des disques en séries limitées. Découpés, colorés, pliés, marqués, à la main, assemblant tirage photo et papier non blanchi. Atelier d’artisan plus qu’usine. Inspiré par le Wabi-Sabi et l’art du Kintsugi où prendre le temps de (re)faire un objet a toute son importance. Où chaque objet en sort inévitablement un peu différent. 

 

Ben Shemie
Chanteur des héros rock-tronica Suuns, il sort son premier album solo en février 2019 sur le label Hands In The Dark.

Dans ses projets solo, Ben Shemie franchit les frontières rock ou electro pour une pratique sonore expérimentale proche de la performance et mélange forme libre et compositions structurées – touchant aux musiques classiques ou répétitives, à l’art radiophonique, aux feedbacks analogiques et aux nouvelles technologies.

Ce qu’il reste des Suuns, c’est cette voix à la fois tranchante et fantomatique, et un sens aigu de la tension sonore.

Son nouvel album, A Skeleton, est une pièce immersive de musique drone et ambient, avec une grande part d’improvisation. La musique réagit à son environnement, se développe en une infinité de répétitions, dans un mélange passionnant de douceur et d’inquiétude.

 

Musiciens
Ben Shemie (claviers, feedbacks)
F/LOR : Fabrice Loreau (machines, claviers)

Production
Why Note en partenariat avec Sabotage