<br>RÉSIDENCE<br> <br> Janvier-Mars <br/><br/> ● MicroMacroMashup ● <br/><em>Contrôle</em> <br> La Générale d’Expérimentation

RÉSIDENCE
Performance expérientielle et participative

Janvier-mars 

Compte tenu de la situation sanitaire en ce début d’année et de la mise à l’arrêt de la diffusion de spectacles, Why Note a choisi, pour ce premier trimestre, de concentrer ses efforts sur ses missions de production et de soutien à la création. Moins visibles du grand public, ces temps de travail et de recherche sont essentiels pour les artistes : c’est maintenant que nous devons inventer les spectacles que vous pourrez voir dès l’embellie, pour que notre monde d’après soit encore plus étonnant, drôle, émouvant, et riche de rencontres !
Ce trimestre sera également l’occasion d’organiser des actions pédagogiques en lien avec les projets développés pendant les  résidences.

MicroMacroMashup
Contrôle 

Peut-on manipuler les foules grâce aux sons ? Émouvoir les spectateurs au théâtre, stimuler l’envie d’acheter des consommateurs des supermarchés, effrayer les combattants ennemis sur les campagnes de guerre? C’est la question que se posait l’inventeur américain Harold Burris Meyer dans l’Amérique des années 40, et dont Juliette Volcler retrace l’histoire un peu vertigineuse dans son livre Contrôle (ed. La Découverte).


La Générale d’Expérimentation propose, pour ce nouveau volet de performances participatives de sa série MicroMacroMashup, une adaptation libre du livre dans une performance interactive et immersive. À partir d’expériences psycho-acoustiques et de relectures de pièces essentielles du répertoire des musiques expérimentales (Alvin Lucier, La Monte Young, James Saunders…), nous chercherons à savoir qui, des musiciens ou du public, manipule qui – et si on peut en tirer du plaisir ! Une véritable expérience in vivo !

 


Musiciens

Diane Blondeau, Baptiste Chatel, Mickaël Sévrain et Nicolas Thirion
(dispositifs électroniques)



Production
Why Note