<br> SOIRÉE <br> <br> Jeudi 19 mai ● 18h00<br/> ● Les Mélomanes Anonymes ● <br/> Écoute collective en hi-fi  <br>• <br> Visite commentée « Paysages »

Latitude 21
33 rue de Montmuzard, Dijon
● 
Gratuit

Depuis quand n’avez-vous pas écouté un album en entier sur un véritable système de diffusion sonore haute-fidélité ?
Cela vous est-il même déjà arrivé ?

À l’heure où les usages sont plutôt à l’écoute de musique partout, tout le temps, via des ordinateurs, smartphones et autres plateformes de streaming, dans une pratique de l’écoute plutôt individuelle, Why Note • Ici l’Onde vous propose une pratique collective de l’écoute haute-fidélité, en partenariat avec Latitude 21. Un rendez-vous pour les mélomanes de tous bords, un moment convivial pour se retrouver simplement autour de la musique.

18h • Visite de l’exposition « Paysages »
Ce n’est pas l’œil qui voit, c’est l’esprit, approches sensibles des territoires de Bourgogne.

L’intention première de ce travail était d’ouvrir la lecture du paysage au plus grand nombre afin de croiser les regards, multiplier les points de vue. Il s’agissait d’aller au-delà de l’analyse du spécialiste, géographe ou paysagiste et de solliciter celles et ceux qui vivent ces paysages au quotidien afin de voir si leurs connaissances, leurs pratiques étaient productrices d’un regard singulier, original. Le résultat est là, plus de 70 témoignages d’une à deux minutes qui racontent à chaque fois une façon de voir, mais également de vivre le paysage.

19h • Séance d’écoute haute-fidélité
(Plantasia, Mort Garson + Presque Rien, Luc Ferrari)
À chaque rendez-vous, de nouveaux disques à découvrir ou redécouvrir ensemble, sur un matériel de qualité.
 
Plantasia, Mort Gerson, 1976
Avec Plantasia, Mort Garson signe son dernier album qui ne sera tiré qu’à très peu d’exemplaires car uniquement destiné à être offert et non pas véritablement commercialisé. Le disque est sous-titré : « Musique chaleureuse pour les plantes… et les gens qui les aiment ». Avec ses dix tracks aux douces sonorités atmosphériques voire magiques, odes aux bégonias ou à la violette africaine, Plantasia se trouve être un des premiers chefs‑d’œuvre de la musique ambient.

Presque Rien no 1, Le lever du jour au bord de la mer, Luc Ferrari, 1967-1970
« Après la disparition totale des sons abstraits, on peut considérer cette pièce comme une diapositive sonore et l’aboutissement de toute une évolution. Restitution réaliste la plus fidèle possible d’un village de pêcheurs qui se réveille. » Luc Ferrari


Production
Why Note • Ici l’Onde et Latitude 21 – Maison de l’architecture et de l’environnement du Grand Dijon