Biographie

Née à Paris, Nadia Ratsimandresy découvre à l’âge de 9 ans la musique et les ondes Martenot dans la classe de Françoise Pellié-Murail à Evry. Titulaire des Diplômes de Formation Supérieure d’ondes Martenot et d’Acoustique Musicale obtenus tous deux en 2002 au CNSM de Paris, Nadia se consacre à la musique de chambre et au spectacle vivant: elle cofonde en 2006 le Trio 3D avec Virginie Colette, soprano et Sophie Maréchal, guitariste avec lequel elle crée de nombreuses pièces pour cette formation (Régis Campo, Frédérick Martin, Jean-Marc-Chouvel, Colin Roche), elle s’associe au pianiste italien Matteo Ramon Arevalos sur le programme «Messiaen et autour de Messiaen» dédié à Messiaen et ses élèves sorti en CD sur le label anglais RER Megacorp en 2008 après une tournée hommage la même année (Angelica Festival, Curva Minore, Ravenna Festival, Area Sismica). VoLta, 2 ondes (avec Augustin Viard), guitare électrique (Victor Paimblanc) et percussion & batterie (Lucie Antunes) est un groupe qui navigue entre musique contemporaine et rock depuis 2012.
Nadia travaille également avec la compagnie parisienne de Judith Depaule, Mabel Octobre («Vous en rêvez – Youri l’a fait» spectacle cosmique, 2007 – «Même Pas Morte» spectacle multimédia pour enfants pour lequel Nadia compose la musique, 2010 – «le Voyage Cosmique», 2011) et avec le groupe valenciennois Art Zoyd («L’Homme à la Caméra», 2007 – «A Demi Endormi Déjà», 2011 – «Trois Rêves Non Valides», 2013).
En plus de projets plus ponctuels («Sweet Dreams», spectacle des chorégraphes allemande Isabelle Schad et suisse Simone Aughterlony, pour lequel elle co-compose la musique avec Laurent Dailleau, 2009 – «Entre 2’0» impliquant le Trio 3D des compositeurs André Serre-Milan et Tao Yu, 2013), Nadia développe un programme solo d’ondes et électronique inauguré en septembre 2012 par la réinterprétation de «Solo für Melodie-Instrument mit Rückkopplung» (1965-1966) de Karlheinz Stockhausen. Cette interprétation a spécialement été recréée pour ondes et patch Max MSP (développé par Carl Faia, sound live designer).

 

Portrait de l’artiste