BIOGRAPHIE

Pianiste et accordéoniste, Fanny Vicens mène une carrière internationale comme soliste et chambriste (Suisse, Allemagne, Ukraine, Taiwan, Colombie, USA, Canada, Espagne, Italie, Norvège) et s’est produite dans des concertos sous la direction de grands chefs. Membre de Cairn, Soyuz 21 et Flashback, elle a été l’invitée d’une trentaine d’ensembles dont l’Intercontemporain, Ensemble Modern, 2e2m ou l’Instant Donné. Elle participe au rayonnement de l’accordéon par son engagement pour le répertoire contemporain et l’interprétation historiquement documentée des répertoires baroque et classique, deux axes qu’elle enseigne lors de master-classes dans des académies internationales (Norwegian Academy of Music, Trossingen Musikhochschule, PESMD Bordeaux Aquitaine) et au sein de l’ESM Bourgogne-Franche-Comté. Des enregistrements témoignent de cet engouement, dont l’album solo « Schrift » paru chez Stradivarius. Au contact des compositeurs de son temps, elle nourrit une réflexion sur l’identité sonore de l’accordéon, dont la constitution d’un riche répertoire faisant parfois appel à l’électronique ou la réalisation d’accordéons microtonals se font écho. Elle apparaît dans des projets interdisciplinaires, au sein du duo XAMP avec J-E Sotty, du trio 20° dans le noir ou dans des collaborations avec les chorégraphes Maud le Pladec et Annabelle Bonnery. Lauréate des Fondations Banque Populaire, Yehudi Menuhin et de la Kunststiftung, elle a été distinguée lors du concours Bechstein et du Deutscher Hochschulwettbewerb. Elle est diplômée des Musikhochschule de Trossingen, Lucerne, de l’université de la Sorbonne et du CNSMDP.