CONCERT <br/>Mercredi 21 nov. ● 19 h 00<br/>Lancement <br/>Magazine en ligne <br/>PILULE <br/>●<br/><em> Horizons Électroniques 2 :<br/>The New Wave</em><br/>Nadia Ratsimandresy<br/>●<br/>DJ set Docteur J

SOIRÉE
CONCERT

Rétrofuturisme instrumental

 


 

Mercredi 21 novembre, 19 h 00

Consortium Museum
37 rue de Longvic, 21 000 Dijon
www.leconsortium.fr

Entrée libre

 

19 h 00 ● Lancement de PILULE
Un nouveau magazine en ligne. Il est trimestriel et consacré au sonore. On y parle de la musique et de ceux qui en écoutent. Il a été imaginé par un collectif dijonnais : des journalistes, des musiciens, des graphistes qui sont tous des passionnés de sons, adorent en parler et surtout en débattre. Ils ne sont pas souvent d’accord et c’est ça qui est bien. Ça leur a même donné envie de lancer ce projet pour tenter de trouver des réponses à quelques grandes questions. Le hip-hop, ça ne serait pas d’abord une culture capillaire ? La techno, c’était pas mieux en 1978 ? La musique contemporaine, serait-ce le son du passé conjugué au futur ou plutôt le contraire ? Et le jazz, on doit vraiment en écouter ou peut-on se contenter de rêver devant les pochettes de disques ? Les réponses seront livrées chaque trimestre dans un dossier thématique dispo sur les internettes. Entre temps, il y aura des chroniques bien tournées, des analyses super pointues, des podcasts, des vidéos, à suivre sur les réseaux sociaux.
Pilule est une drogue douce. Alors, on en discute autour d’un verre. De quoi en savoir plus sur le numéro #0 et le vintage qui s’affiche comme premier dossier. Réponses en live et streaming bien frappé pour la mise en ligne du magazine, le soir même.

20h30 ● Nadia Ratsimandresy est virtuose des ondes Martenot, instrument électronique inventé en 1928 !
Elle sortira directement des pages très classes de PILULE pour interpréter des compositions de Zeena Parkins et Carl Faia, commandées dans le cadre de son projet Horizons Electroniques 2 : The New Wave, qui réactualise son instrument avec un répertoire contemporain. Nadia Ratsimandresy est l’une des meilleures ondistes en Europe et a interprété les grandes œuvres de Messiaen ou Murail, ou partagé la scène avec Radiohead. Mais elle refuse que son instrument soit uniquement considéré pour son charme vintage. Elle a lancé en 2015 un programme pour ondes solo et électronique live, élaboré en collaboration directe avec des compositeurs de sa génération.

21 h 30-23 h 00  DJ set
Docteur J habite l’écurie RISK, se place comme digne descendant de Björk et de Massive Attack et mêle même la Minimale et la Techno avec maestria. Encore et toujours du vintage avec un mix de tubes rétro comme on les aime.


Musiciens
Nadia Ratsimandresy (ondes martenot)
Docteur J

Production déléguée Why Note,
Coproductions Césaré, centre National de Création Musicale,
Huddersfield Contemporary Festival (UK), Brunel University (UK),festival Arts Musica (Be)

Production
Why Note en collaboration avec le Consortium Museum

Le magazine PILULE est le fruit d’une collaboration entre LeBloc, RadioDijon Campus, Sparse et Why Note.