Ici l’Onde 2018 : un projet axé sur la médiation des musiques créatives.

En 2018, plus que jamais, Why Note a choisi de mettre la question de la médiation au cœur de son projet artistique. Donner à tous les publics des clefs d’écoute et de compréhension intellectuelle et sensible des musiques de création ; réfléchir ensemble à leurs enjeux artistiques, culturels, sociaux et politiques ; impliquer les publics dans les processus de création, au plus près des artistes ; inventer ensemble une pratique culturelle partagée, respectueuse et résolument ouverte à tous. 

Cette volonté se traduit dans la saison Ici l’Onde, avec la mise en place d’un nouveau dispositif : à partir de janvier 2018, la programmation de la saison Ici l’Onde est construite autour de parcours thématiques trimestriels.

En 2018, trois questions fondamentales :

Janvier / mars : qu’est-ce qu’un instrument ?

Avril / juin : qu’est ce qu’une partition ?

Septembre / décembre : qu’est ce l’écoute ?

Ces thématiques traversent les différentes sphères de la création musicale d’aujourd’hui – musiques contemporaines, improvisées, électroniques, arts sonores etc – et posent des questions communes liées aux processus de création artistique. Elles interrogent les relations entres les musiciens – leurs savoir-faire, leurs cultures – et les notions d’œuvres, d’art et d’artisanat, de production, de représentation etc.

–> Pour chacun de ces Parcours trimestriels, Why Note propose

– une conférence interactive introductive, avec le musicologue Clément Lebrun, producteur à France Musique de l’excellent émission Le Cri du Patchwork

– une conférence à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art et Design de Dijon autour du répertoire des musiques contemporaines et expérimentales

– des ateliers de découverte ou de pratique artistique, ouverts à tous ou à des publics spécifiques

– un temps de rencontre appelé #popotemusicale, dans laquelle les spectateurs sont invités à venir assister à un moment traditionnellement fermé au public: l’arrière cuisine  des musiciens, leur popote quand ils travaillent à la conception d’un projet ou la création d’une œuvre : premier déchiffrage d’une partition livrée par le compositeur, échanges entre musicien autour de bricolages techniques ou technologiques, essais in vivo de dispositifs scéniques etc. L’idée est de montrer la musique en train de se faire, et d’initier une discussion entre les artistes et le public, à bâtons rompus. Ces temps sont construits avec le compositeur Jean-Baptiste Masson, associé à Why Note en 2018/2019

– des concerts : chacun des artistes invités est impliqué dans la construction du parcours et est invité à inventer un dispositif de médiation, soit dans le programme même de son concert, soit à travers un accompagnement pédagogique.

  • 24 événéments : 
  • 3 conférences
  • 3 #popotesmusicales
  • 2 ateliers tout public
  • 16 concerts

Éducation artistique et culturelle

Les questions de sensibilisation et de transmission ont toujours été au cœur du projet de Why Note, en lien direct avec ses activités de production et de diffusion, mais également tout au long de l’année, en construisant un partenariat structurant avec les établissements d’enseignement dans l’agglomération dijonnaise, de la petite enfance à l’université.

Donner des clés d’écoute : la médiation des musiques créatives est au cœur du projet Ici l’Onde

♦ Les parcours thématiques

Chaque trimestre est construit autour d’une thématique générale : de mars à avril, « Qu’est ce qu’un instrument », d’avril à juin « Qu’est ce qu’une partition » de septembre à décembre « Qu’est ce que l’écoute »… Ces thématiques transversales permettent d’orienter l’écoute et la réflexion des spectateurs. Elles donnent des repères historiques, théoriques, techniques, elles guident les spectateurs dans leurs choix parmi les propositions musicales de Why Note. Chacun de ces parcours est conçu autour de :

  • une conférence participative de Clément Lebrun, musicologue, producteur de l’émission Le Cri du Patchwork sur France Musique
  • une conférence plus spécialisée sur la thématique à l’École Nationale Supérieure d’Art et Design de Dijon
  • un ou plusieurs ateliers de pratique musicale, à destination du tout public ou de participants spécifiques (étudiants, publics empêchés…)
  • des rencontres avec les artistes invités à destination du tout public ou de publics spécifiques (Éducation Nationale, Espace Socio-culturel de l’Acodège)
  • des concerts et spectacles

♦  Les nouveaux outils de médiation

  • un site internet dédié, avec des ressources vidéo, audio et textuelles, autour des répertoires alternatifs des musiques contemporaines et des nouvelles pédagogies avec le soutien du Conseil Départemental de la Côte d’Or
  • films documentaires et pastilles vidéos décalées sur les pratiques des musiques créatives en partenariat avec Guls Productions
  • l’Abécédaire de musiques expérimentales, série d’émissions de radio, avec Radio Dijon Campus

♦  Les ateliers de pratique artistique

  • École Nationale Supérieure d’Art et Design de Dijon, Atelier de Recherche et Création Arts du Son 2017 / 2018, animé par Jean-Christophe Desnoux, professeur Nicolas Thirion, artiste associé : rencontres, conférences et workshop à la découverte des esthétiques et pratiques des arts du son, à destination des étudiants de l’ENSAD.
  • Collaboration avec l’École supérieure de musique Bourgogne-Franche-Comté : Accueil dans le cadre de la saison Ici l’Onde d’un concert-création, de deux First – œuvres composées par les étudiants dans le cadre de leurs modules de création, de deux Rendez-vous contemporains en première partie de spectacles de la Générale d’Expérimentation.
  • Séances d’écoute à l’Espace Socioculturel de l’Acodège  et avec l’Art pour le Dire : des temps conviviaux et des séances de relaxation  rencontres avec les artistes invités dans la programmation Ici l’Onde / Participation à des concerts ou accès privilégié à des répétitions. 
  • Ateliers d’écriture texte et musique avec les Services Territoriaux Éducatifs de Milieu Ouvert de la Protection Judiciaire de la Jeunesse – Appel à Projet Culture Justice : Écriture de chansons-flash / slams créatifs / bande sonore avec les jeunes, réalisation d’un CD. (projet sous réserve de validation et financement par la DRAC BFC)
  • Réalisation de Paysage Sonore, installation sonore en écho à une fresque à l’École de Plein Air, en partenariat avec les PEP 21 / CMPP Paul Picardet dans le cadre d’un appel à projet Culture Santé – DRAC/ARS Bourgogne-Franche-Comté
  • Mise en place d’ateliers autour des écritures musicales alternatives ( partitions graphiques, protocolaires, expérimentales…) dans deux écoles de musique de Côte d’Or – Financement du Conseil Départemental de la Côte d’Or au titre d’un programme de soutien aux pédagogies innovantes
  • Projet « de quartier » avec l’école élémentaire Voltaire : ateliers de pratique musicale, restitutions au Consortium, participation à des concerts de la saison Ici l’Onde.
  • Intervention au Collège Jean-Philippe Rameau, dans le cadre du projet Danse avec Rameau : composition d’une bande son électronique
  • Interventions au Collège Marcelle Pardé : découverte des musiques contemporaines et participation à un concert de la saison Ici l’Onde
  • Interventions au Lycée de Brochon : ateliers d’écriture / composition de bande son
  • Ateliers musiques et technologies numériques à destination des étudiants de l’Université de Bourgogne, En partenariat avec L’E.M.I./ Programme Ariane# et l’atheneum – 4 ateliers de février à juin 2018

Les ateliers de pratique artistique

♦ Enseignement supérieur

  • École Nationale Supérieure d’Art et Design de Dijon, Atelier de Recherche et Création Arts du Son 2017 / 2018, animé par Jean-Christophe Desnoux, professeur Nicolas Thirion, artiste associé : rencontres, conférences et workshop à la découverte des esthétiques et pratiques des arts du son.

Les Ateliers de Recherche et de Création de l’ENSAD sont des entités pédagogiques,des espaces de réflexion et de travail transversaux. Chaque ARC propose un enseignement à la fois théorique et pratique, et fait appel à un grand nombre d’interlocuteurs extérieurs (chercheurs, experts, artistes, designers, etc.) qui sont conviés dans le cadre d’une conférence, d’un workshop, ou d’une journée d’étude ou colloque.

Jean-Christophe Desnoux et l’équipe de Why Note proposent une série de rencontres, conférences et workshop à la découverte des esthétiques et pratiques des arts du son, à destination des étudiants de l’ENSAD, musiciens instrumentistes ou électroniques ou non-musiciens. Ils mettront notamment à disposition des étudiants un instrumentarium singulier – mini synthés, planches à clous, micro-contacts, consoles de mixage, mise en feedback, magnétos K7, etc. et les inviteront à inventer collectivement leur propre vision et interprétation d’œuvres emblématiques des musiques expérimentales – partitions / texte ou notations graphiques. Une vingtaine d’interventions sur toute l’année 2018

  • Collaboration avec l’École supérieure de Musique de Bourgogne-Franche-Comté :

Accueil dans le cadre de la saison Ici l’Onde d’un concert-création, de deux First – œuvres composées par les étudiants dans le cadre de leurs modules de création :

First1 – groupe sous la responsabilité de l’enseignant Jean Tabouret – en première partie du concert Miroir Des Formants de Thierry Balasse –  17 mars 2018 au Consortium

First2 – groupe sous la responsabilité de l’enseignant Patrice Bréfort– en première partie du concert Bloc Party –  4 mai 2018 au Consortium

et deux Rendez-vous Contemporains : œuvre de John Cage par Yvan Vindret en première partie de la performance Dodo en Do (Dièse) de la Générale d’Expérimentation. 15 janvier à Besançon – les 2 Scènes et Vézelay – Cité de la Voix. 

  • Ateliers musiques et technologies numériques à destination des étudiants de l’Université de Bourgogne, En partenariat avec L’E.M.I./ Programme Ariane# et l’atheneum – 4 ateliers de février à juin 2018

– 10 février  l’instrument augmenté – traitements informatiques en temps réel – 3 heures avec l’intervenant Lorenzo Bianchi

  24 mars – le son dans l’espace – diffusion acousmatique et multidiffusion – 3 heures avec l’intervenant Clément Gérard

– 24 avril – fabriquer son instrument informatique : découverte de Pure Data –   3 heures avec l’intervenant  Baptiste Chatel

– 2 mai –  Loupes à Sons (Lutherie électronique lo-fi – 6h avec l’intervenant Arnaud Rivière

♦ Publics « éloignés »

  • Séances d’écoute à l’Espace Socioculturel de l’Acodège  pendant des temps conviviaux (repas du vendredi) et des séances de relaxation (musiques planantes), rencontres avec les artistes invités dans la programmation Ici l’Onde / Participation à des concerts ou accès privilégié à des répétitions. Intervenants : Cristina Anghel, Nicolas Thirion – 3 séances de 2 heures en 2018 (prévisionnel)
  • Séances d’écoute avec l’Art pour le Dire : L’Art pour le Dire est un service de la Mutualité Française Bourguignonne – Services de Soins et d’Accompagnement Mutualistes qui  met à disposition d’adultes déficients ces espaces afin qu’ils puissent s’exprimer par le biais de l’art (sculpture, peinture, dessin, broderie…) et que chacun puisse venir admirer leurs œuvres. Nicolas Thirion organise des séances d’écoute d’oeuvres de musiques contemporaines et électroacoustiques pendant les séances de travail artistique les jeudi. 3 séances de 2 heures en 2018 (prévisionnel) – 1ere séance le 1 er février 2018 sur le site de Quetigny
  • Ateliers d’écriture texte et musique avec les Services Territoriaux Éducatifs de Milieu Ouvert de la Protection Judiciaire de la Jeunesse – Appel à Projet Culture Justice : Écriture de chansons-flash / slams créatifs / bande sonore avec les jeunes, réalisation d’un CD. – 5 séances de 4 heures avec les intervenants Stéphane Mulet et Nicolas Thirion (projet sous réserve de validation et financement par la DRAC BFC) .
  • Réalisation de Paysage Sonore, installation sonore en écho à une fresque à l’École de Plein Air, en partenariat avec les PEP 21 / CMPP Paul Picardet dans le cadre d’un appel à projet Culture Santé – DRAC/ARS Bourgogne-Franche-Comté –  8 séances de 3 trois heures avec l’ intervenante Marion Boisard.

« L’atelier a pour point de départ la réalisation d’une fresque murale au sein de l’école de Plein Air où sont scolarisés les enfants accueillis au CMPP. Au cours de l’année, chaque classe travaille  à la création plastique de cette fresque sur un des murs de l’école. À partir du thème de la fresque, il est proposé aux enfants d’une ou deux classes d’imaginer et de composer un paysage sonore. Afin de nourrir leur créativité, des temps d’écoute seront proposés lors des premières séances ; écoute de bandes sonores de compositeurs utilisant la voix, les percussions corporelles, des objets mais aussi l’enregistrement de séquences sonores extérieures. Les enfants pourront eux aussi apporter et partager leurs propres références. Puis trois temps : Prise de sons extérieures : Il s’agit de familiariser les enfants à l’écoute de leur environnement sonore, puis de tester l’enregistrement de séquences sonores /  jeux sonores : Il s’agit de découvrir sa propre voix et ses possibilités, s’écouter soi et les autres, expérimenter des bruitages vocaux et corporels / composition et enregistrement du paysage sonore : associer les prises de sons réalisées à l’extérieur avec les bruitages réalisés par les enfants.

Ce paysage sonore sera présenté lors du vernissage de la fresque. Les enfants participeront à l’installation du matériel pour diffuser la bande sonore.

Les chantiers de Why Note

Programmation et mise en œuvre de la saison Ici l’Onde : concerts et spectacles de musiques contemporaines, improvisées, expérimentales, projections vidéo et cinéma, conférences, rencontres, performances.…

Production d’œuvres nouvelles et développement artistique: œuvres musicales et créations scéniques, résidences de création, commandes d’œuvres, coproductions avec d’autres structures du réseau national de la création musicale ou avec des partenaires régionaux. Diffusion nationale et internationale de ces projets

Éducation Artistique et Culturelle et nouvelles médiations : Ateliers de pratique artistique, école du spectateur, rencontres avec les artistes, en partenariat les établissements d’enseignement généraux ou spécialisés et les partenaires publics : Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon, L’École Supérieure de Musique Bourgogne-Franche-Comté, Université de Bourgogne, École Supérieure d’Art de Dijon, Éducation Nationale…projets de médiation innovante autour des musiques de création : vidéo-portraits, expériences cross-médias..